LA SOPHROLOGIE CAYCEDIENNE

La sophrologie est une méthode d'entraînement psycho-corporelle accessible à tou.te.s, quels que soient l'âge et la condition physique, et qui a pour objectif principal d'améliorer la qualité de vie de ses pratiquants..

Fondée en 1960 par le Dr Alfonso Caycedo, et d’abord développée dans un but thérapeutique et curatif, pour soulager la souffrance physique ou mentale de ses patients (Alfonso Caycedo est médecin neuropsychiatre), elle a fait ses preuves dans le domaine clinique, notamment en psychiatrie hospitalière. Elle est aujourd'hui largement utilisée dans les champs de la prophylaxie sociale, pédagogiques et sportifs.

Alors pourquoi Sophrologie caycédienne ? Suite à de nombreuses dérives et à une utilisation et une pratique de la méthode parfois très éloignées de sa conception initiale, Alfonso Caycedo décide de déposer sa méthode en 1992. Ce faisant, il l'inscrit dans une démarche résolument scientifique sans autre affiliation quelle qu'elle soit.

C'EST QUOI
?

LES
TECHNIQUES

Définie comme la science qui étudie la conscience, la sophrologie utilise des techniques de relaxation dite dynamique, en associant un travail de relâchement/contraction du corps à un travail actif de la conscience qui vise à renforcer les structures saines et positives de chacun

Ces techniques d'induction à la relaxation et au relâchement se pratiquent la plupart du temps les yeux fermés, en se laissant guider par la voix du sophrologue, en posture assise ou debout,, et proposent des exercices de respiration, de visualisation, de concentration et des mouvements corporels simples.

Le point de départ de toutes les techniques de sophrologie est l'activation de la conscience. Le pratiquant ne doit donc pas s'endormir, ni même être au bord de l'endormissement. C'est pourquoi les séances ne se pratiquent pas allongé, sauf lorsque la condition physique du sophronisant le requiert.

En prise en charge brève, la sophrologie va permettre l'amélioration d'une condition spécifique, la réalisation d'un objectif pré-déterminé.

 

Quelques exemples : gérer des douleurs chroniques ou aigües, se libérer d'une phobie ou d'une addiction, réduire le niveau de stress ou d'anxiété, faire face à un événement ou traverser une situation qui nous inquiète particulièrement, rétablir une communication sereine et efficace avec son entourage, gérer ses réactions émotionnelles, perdre du poids, passer un examen, retrouver le sommeil, et ce ne sont là que quelques exemples.

 

Un travail plus approfondi permettra d'accompagner les sophronisants dans le cadre d'affections au long cours (le plus souvent dans le cadre d'un suivi pluridisciplinaire), de la fin de vie, de la vieillesse, d'un déficit de confiance en soi ou d'estime de soi, ou encore de changements de vie profonds qui nécessitent de la clarté dans ses priorités, ses besoins, ses envies, ses capacités, et de prendre des décisions en ligne avec ses valeurs personnelles propres à un instant donné.

 

Il est important de souligner ici la raison pour laquelle je ne précise pas le nombre de séances nécessaires. La sophrologie n'est pas une méthode rigide. Le sophrologue et la méthode s'adaptent aux contraintes et aux besoins des sophronisants et leur permettent de progresser au rythme qui est le leur, en respectant le temps dont ils disposent.

combien
DE séances
?

comment
ça marche
?

Les techniques de sophrologie permettent de mobiliser et de potentialiser les capacités et les ressources présentes chez tout être humain pour renforcer ses structures saines et positives.

C’est la prise de conscience corporelle et mentale des phénomènes, des sensations, et la somatisation de tout ce que le sophronisant porte de positif en lui, qui lui permettent de créer l'harmonie corps/esprit nécessaire et propice à l'amélioration de sa condition. 

 

Mais comme toute méthode éprouvée, elle n'est pas magique. Si ses bienfaits se font déjà sentir après quelques minutes de pratique, c'est bien un entraînement régulier qui permettra d'ancrer les changements positifs initiés et révélés en séance.

Inspirée de la phénoménologie existentielle et de philosophies et pratiques anciennes telles que le bouddhisme tibétain, le zen japonais, le yoga, la philosophie grecque classique, la sophrologie caycédienne emprunte aussi aux techniques modernes telles que l’hypnose, la relaxation, la méditation de pleine conscience, la psychologie, la psychiatrie, la neurologie, pour en faire la synthèse et ainsi créer une méthode unique et originale, adaptée à nos modes de vie contemporains et capable de répondre aux problèmes relativement récents qui en découlent.

d'où
ça vient
?