Vérité ou croyance ? L'apport de la sophrologie.


Soyez en paix avec votre vérité pour ne pas l’imposer aux autres ni avoir à subir celle des autres.

Vérité ou croyance ? L'apport de la sophrologie.

✨La différence tiendrait dans la quête de sens, dans ses 2 acceptions de signification et de direction.

✨Le cerveau ne peut se contenter du vide, de l’incertitude. Il n’a de cesse de rassembler toutes les informations qu’il peut pour expliquer le réel, le penser, le ressentir, l’analyser, et se projeter vers l’avenir.


✨Le système cognitif fait face à ce vide, à cette incertitude, en expérimentant et en créant des vérités sans preuves, des dogmes sécurisants, des croyances, qui lui donneront des trajectoires, des directions à suivre pour sécuriser et apporter du sens au futur qui n’est pas encore.


✨En symbolisant ainsi la vacuité, il ne peut cependant se projeter que vers un avenir en perpétuel mouvement, qui ne correspondra pas à ces estimations, renouvelant à l'infini le processus d'expérimentation et de création de nouvelles croyances, pour prendre la place des anciennes dont l'obsolescence était pourtant déjà programmée dans l'oeuf !


✨Une alternative est la pratique régulière des relaxations dynamiques 1 à 3 qu'Alfonso Caycedo nous a léguées dans sa méthode de sophrologie caycedienne et qui permet de lier et rassembler notre intériorité (sujet) et notre extériorité (objet) et ainsi faire face au vide sans avoir besoin de créer des croyances qui se révèlent souvent limitées dans le temps autant que limitantes dans la vie.


✨Je préfère cette approche qui permet à chacun, au détour du chemin, de trouver sa propre vérité, de l'accepter et surtout de l’incarner, pour ne plus éprouver le besoin permanent de l’ériger en vérité absolue et de l’imposer aux autres !

9 vues